logo

Portfolio de Ginette Clément

EXPO : INTERSECTION Ontario + Québec

J’exposerai quelques 25 lumens à la Dylan Ellis Gallery de Toronto du 23 septembre au 31 octobre.
Quatre photographes, Philip Jessup, Raul Rincon, Claude Dagenais et moi-même, deux Ontariens et deux Québécois, d’où le titre de l’expo.
Une belle invitation de Bob Carnie, le proprio de la Galerie qui exploite aussi un labo commercial dans le même édifice. Bob est un tireur émérite, grand spécialiste de la chambre noire.
La Galerie est située au 1840 Danforth Avenue Toronto, Ontario M4C 1H8 416-778-6969. Ouvert du lundi au vendredi 9h30-17h30 et le samedi-dimanche de 10h-16h.
Le vernissage se déroulera le vendredi 23 septembre à 18h. Lecture et démo le lendemain… Bob souhaitait vraiment que je fasse une démo de lumens!

Voir le topo fait sur moi sur le site de la Dylan Ellis Gallery: https://dylanellisgallery.wordpress.com/2016/08/04/intersection-ginette-clement/


Intersection brings together two photographers from Quebec and two from Ontario. This show is the culmination of our relationship with galleries and artists in Quebec. It is one of many shows to come that involve bringing artists from other cities, expanding our network as well as that of those involved.
Join us on September 23rd from 6pm-9pm for the opening reception. Here, you will be able to meet the artists, welcoming those that came from out of town, and supporting all four as they show their work to the city of Toronto.
On September 24th, we will be continuing from the night before and allowing the public to meet the artists. The day will include artist talks and demos
11am-Philip Jessup discusses his documentation of the Marshall Islands
1pm– Claude Dagenais will be touching briefly on his work with infrared
2pm– Ginette Clément is giving a demo on Lumen printing.

EXPO : Autrement en photographie / Other ways in photography

Collectif d’artistes : Nathalie Ampleman, Jessica Auer, Michel Bérard, René Bolduc, Ginette Clément, Guy Glorieux, Jean-François Hamelin, Guy Lafontaine.

Le commissaire de l’exposition, Guy Lafontaine, a réuni le travail de huit photographes qui travaillent l’image en utilisant des techniques différentes.

Aujourd’hui dans un monde largement dominé par les techniques numériques, les anciens procédés ont beaucoup de difficulté à conserver la faveur publique. Cependant, certains photographes empruntent des chemins peu fréquentés et puisent dans plusieurs techniques, provoquant ainsi un judicieux mélange d’ancien et de nouveau. La créativité artistique semble être le moteur qui maintient en vie certaines pratiques qui autrement seraient tombées dans l’oubli.

Les outils numériques ne sont qu’une autre strate de possibilités qui s’ajoute à toutes celles déjà existantes. Après plus de 175 ans d’histoire, la photographie comme moyen d’expression continue sa complexe évolution.

Ce projet regroupe le travail de huit passionnés de l’image photographique qui ont beaucoup plus en tête la finalité que représente l’image à exposer que le chemin à emprunter pour y parvenir.

Le commissaire de l’exposition s’est associé aux Éditions Cayenne pour réaliser un livre sur ce projet. Il sera lancé lors du vernissage, qui aura lieu le jeudi 17 septembre en présence des artistes participants.

 

Voici ma page couverture du livre (cliquer pour agrandir):

ginette

 

Programmation

– Septembre 2015

10/09/2015 – 27/09/2015 Galerie les Trois C – Centre Culturel et communautaire Henri-Lemieux 7644 rue Édouard, Lasalle H8P1T3  (514) 367-5000
Vernissage et lancement du livre : jeudi 17 septembre à 18h
Conférence de Guy Lafontaine, commissaire de l’exposition, samedi 26 septembre à 14h.

Mon projet lumen et chimigramme

J’ai débuté cet été un projet de photographie avec les procédés lumen et chimigramme.

Pour expliquer globalement, c’est d’exposer du papier N&B au soleil avec des éléments sur le papier, un genre de photogramme en fait. L’exposition peut durer plusieurs heures. Ensuite le papier est fixé (procédé lumen) et/ou plongé en nombreuses alternances dans des bains révélateur-fixateur (procédé chimigramme).

Dans les deux exemples que je vous donne, il n’y a aucun virage employé, les couleurs sont le fait de la surexposition au soleil. Sur la photo orangée, c’est une grappe de cerises, sur l’autre photo, c’est une tête de salade rouge!

Mon projet est relié à l’image corporelle et à l’alimentation.  Mon jardin réel et imaginaire est mis à contribution.

Exposition sur papier photographique noir&blanc selon les procédés lumen et chimigramme.  Cerises sur papier Forte warmtone.

Salade sur Ilford warmtone

Du contenu pour bientôt

Bonjour,

Je verserai sur ce site au cours des prochains mois mon travail de photographie en grand format sur film 5×7 et 8×10.

Je procède actuellement à l’installation de ma seconde chambre noire qui contiendra plusieurs agrandisseurs de grand format dont deux Durst 184 (8×10) et plusieurs Durst 138 (5×7) que j’ai réussi à acquérir et que j’équipe en dénichant de l’équipement sur eBay ou auprès d’autres mordus de la chambre noire. Plusieurs types de tête d’éclairage seront fonctionnelles : condensateurs, cold light, Ilford 500 multigrade ainsi que quelques expériences que je compte faire à ce sujet.

Je ferai de la prise de vue et du tirage de mon travail personnel mais je suis également ouverte à exécuter des tirages d’expositions pour d’autres photographes ou des institutions. Les tirages proposés sont sur papier fibre et traités selon les normes archives reconnues.

N’hésitez pas à me contacter, il me fera plaisir de vous parler et éventuellement de vous rencontrer.

Ginette